J'ai écrit cet article car la performance de Jean BONICHON a pour cadre la Baie de Txingudi, dans la version la plus large, depuis l'Ile des Faisans jusqu'à l'océan. Je pense qu'il est toujours intéressant d'essayer de voir notre quotidien sous un nouvel angle artistique. C'est ce que nous propose Jean BONICHON.

Au mois de mars 2020, juste avant le confinement, j'ai eu la chance de participer en tant que barreur à la descente de la Bidassoa sur un radeau représentant le toit de maison. Personnellement, dans mon enfance, j'ai utilisé divers radeaux sur la Bidassoa du coté de Biriatou. J'en ai même construit un avec une voile, mais c'est une autre histoire.

Le radeau de Jean Bonichon représente une maison qui part à la dérive. Cette performance nous rappelle que la montée des eaux est maintenant inéluctable. Symboliquement, de nombreux réfugiés devront ainsi abandonner leur maison et la regarder partir à la dérive.

Voici  l'artiste Jean BONICHON

200311 JEAN BONICHON

Voici la présentation de BOGA BOGA 2020 qui fit d'ailleurs l'objet d'une exposition à Asporotsstipi durant le dernier trimestre 2020.

Jean Bonichon

dispositif vidéo ou toit/radeau : dispositif global d'exposition, charpente bois flanquée de 6 bidons 220L sanglés et 3 bidons de 30L, plaques PVC, tuiles romanes, techniques mixtes.

http://dda-aquitaine.org